Outils pour utilisateurs

Outils du site


gouvernance:cercle_restauratif

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
gouvernance:cercle_restauratif [2017/12/03 12:27]
mariehelene [1. Les facilitateurs]
gouvernance:cercle_restauratif [2019/12/12 12:24] (Version actuelle)
mariehelene [1. Les facilitateurs]
Ligne 47: Ligne 47:
  
 __Facilitateurs__ __Facilitateurs__
-  * Emmanuelle Philip+  * Grégor Alécian
   * Jules Gensollen ​   * Jules Gensollen ​
   * Marie-Hélène Muller   * Marie-Hélène Muller
-  * Simon Wirth 
- 
-__Postulants facilitateurs__ :-) 
-  * Grégor Alécian ​ 
   * Olivier Périé   * Olivier Périé
-  * Vincent Frèche+
  
  
Ligne 107: Ligne 103:
  
 Beaucoup de choses se jouent dans l'​avant-cercle et peuvent contribuer à rendre le cercle fructueux Beaucoup de choses se jouent dans l'​avant-cercle et peuvent contribuer à rendre le cercle fructueux
-  * l'​expression des ressentis et émotions: les personnes se sentent en sécurité pour exprimer des choses difficiles pour elles relativement à ce qu'il s'est passé. Elles reçoivent ainsi de l'​empathie et seront plus solides pour aller "dans le vif du sujet" lorsque le cercle se tiendra avec les autres participants.+  * l'​expression des ressentis et émotions: les personnes se sentent en sécurité pour exprimer des choses difficiles pour elles relativement à ce qu'il s'est passé. Elles reçoivent ainsi de l'​empathie et seront plus solides pour aller "dans le vif du sujet" lorsque le cercle se tiendra avec les autres participants. ​Autre bénéfice: une fois qu'on est ainsi "​déchargé",​ on peut y voir plus clair sur ses propres motivations,​ ses propres enjeux, se les avouer à soi-même, en parler aux autres. (Voir la belle vidéo, en anglais, de Dominic Barter, [[https://​www.youtube.com/​watch?​v=-olmJVxNvYo|sur l'​empathie]])
   * La conscientisation et l'​expression des attentes, besoins, intentions par rapport au cercle   * La conscientisation et l'​expression des attentes, besoins, intentions par rapport au cercle
   * La construction de la confiance dans le processus: permettre à des inquiétudes ou des manques de confiance de s'​exprimer,​ à des réponses d'​émerger.   * La construction de la confiance dans le processus: permettre à des inquiétudes ou des manques de confiance de s'​exprimer,​ à des réponses d'​émerger.
-  * le choix des participants:​ bien poser la question "de qui as-tu besoin ?" ou "qui est-il nécessaire d'​inviter ?" (en cohérence avec ce qui est vécu par les personnes, avec les besoins qu'​elle a exprimés). [rq en passant: si des demandes de participants semblent ​inohérentes ​avec les besoins exprimés, cela siginifie ​peut-être que des besoins n'ont pas été exprimés --> y revenir)+  * le choix des participants:​ bien poser la question "de qui as-tu besoin ?" ou "qui est-il nécessaire d'​inviter ?" (en cohérence avec ce qui est vécu par les personnes, avec les besoins qu'​elle a exprimés). [rq en passant: si des demandes de participants semblent ​incohérentes ​avec les besoins exprimés, cela signifie ​peut-être que des besoins n'ont pas été exprimés --> y revenir]
  
  
Ligne 120: Ligne 116:
 A faire à l’ouverture du cercle A faire à l’ouverture du cercle
   * Tour météo   * Tour météo
-  * Rappeler l'​historique (qui a initié, qui a été invité par qui)+  * Rappeler l'​historique (qui a initié, qui a été invité par qui - même si certaines invitations ont dû être annulées)
   * Annoncer le déroulement global, et le processus de reformulation qui sera demandé: une reformulation n'est pas nécessairement du mot à mot, même si les mots peuvent être importants. La façon dont nous reformulons doit correspondre à notre perception de ce que l'​autre a dit, perception qui peut être au-delà des mots.   * Annoncer le déroulement global, et le processus de reformulation qui sera demandé: une reformulation n'est pas nécessairement du mot à mot, même si les mots peuvent être importants. La façon dont nous reformulons doit correspondre à notre perception de ce que l'​autre a dit, perception qui peut être au-delà des mots.
   * Rappeler la nécessité de commencer par les faits (la première question « Qu’aimeriez vous faire savoir et à qui de ce que vous vivez actuellement en relation avec l’événement et ses conséquences ? » porte là-dessus dans la mesure où elle mentionne "​l'​événement"​)   * Rappeler la nécessité de commencer par les faits (la première question « Qu’aimeriez vous faire savoir et à qui de ce que vous vivez actuellement en relation avec l’événement et ses conséquences ? » porte là-dessus dans la mesure où elle mentionne "​l'​événement"​)
  
 Quelques précisions à donner: Quelques précisions à donner:
-  * Si un participant veut contribuer à la discussion (qui est souvent focalisée sur les deux principaux protagonistes),​ il fait un petit signe au facilitateur+  * Si un participant veut contribuer à la discussion (qui est souvent focalisée sur les deux principaux protagonistes),​ il fait un petit signe au facilitateur. Mettre en confiance les participants qui ne sont pas "​protagonistes"​ de base pour qu'ils se sentent légitimes pour exprimer quelque chose qui leur paraît nécessaire,​ autant pour eux-mêmes que pour les autres - et pas seulement pour vérifier la qualité de la reformulation [La matière recueillie pendant les avant-cercles est souvent d'une richesse incroyable].
   * Confidentialité de ce qui est échangé dans le cercle (permet à chacun de se sentir à l’aise)   * Confidentialité de ce qui est échangé dans le cercle (permet à chacun de se sentir à l’aise)
   * Possibilité de pauses techniques si besoin (toilettes),​ avec un signe prévu à l’avance   * Possibilité de pauses techniques si besoin (toilettes),​ avec un signe prévu à l’avance
   * Ne pas avoir peur des silences, et ne pas hésiter à prendre le temps de trouver ses mots ou ce que l’on a envie d’exprimer.   * Ne pas avoir peur des silences, et ne pas hésiter à prendre le temps de trouver ses mots ou ce que l’on a envie d’exprimer.
-  * Ne pas brider ses émotions, il vaut mieux exprimer qqch trop brusquement à notre goût que de ne pas l'​exprimer pour ça. Le but du cercle est de créer un confort qui rend cela possible et fructueux.+  * Ne pas brider ses émotions, il vaut mieux exprimer qqch trop brusquement à notre goût que de ne pas l'​exprimer pour ça. Le but du cercle est de créer un confort qui rend cela possible et fructueux. Réciproquement,​ être prêt à accueillir des propos qui peuvent nous mettre en inconfort.
   * Si quelqu’un s’exprime trop longuement, la personne qui écoute et le facilitateur ont la possibilité de demander une pause pour une première reformulation et ainsi éviter que trop d’informations soient données en une seule fois   * Si quelqu’un s’exprime trop longuement, la personne qui écoute et le facilitateur ont la possibilité de demander une pause pour une première reformulation et ainsi éviter que trop d’informations soient données en une seule fois
  
Ligne 151: Ligne 147:
 ==== 3. Après-cercle ==== ==== 3. Après-cercle ====
 Peu d'​expérience,​ et en tout cas aucune dans les règles ;-) \\ Peu d'​expérience,​ et en tout cas aucune dans les règles ;-) \\
-Intention: les avant-cercles sont un moyen de révéler l'​impact qu'a eu un cercle, et donc de valoriser ce processus alors que sans cela, on le juste trop rapidement par son apparente lourdeur et le temps qu'il réclame.+Intention: les après-cercles sont un moyen de révéler l'​impact qu'a eu un cercle, et donc de valoriser ce processus alors que sans cela, on le juste trop rapidement par son apparente lourdeur et le temps qu'il réclame.
  
  
 ==== 4. Les besoins des facilitateurs ==== ==== 4. Les besoins des facilitateurs ====
-Le facilitateur identifie dès le début du processus un cofacilitateur avec qui il fera "​équipe":​ il sera présent lors du cercle, ​assurera ​au moins un avant-cercle ​avec le facilitateur,​ et sera un soutien tout au long du processus. Le facilitateur pourra se confier à lui en cas de difficulté,​ de blocage, d'​inquiétudes... et pourra le tenir au courant et se nourrir de son regard même en l'​absence de difficulté marquée. Ce travail en binôme permet en plus de partager son expérience et de faciliter la prise d'​autonomie d'un nouveau facilitateur.+Le facilitateur identifie dès le début du processus un cofacilitateur avec qui il fera "​équipe":​ il sera présent lors du cercle, ​offrira ​au moins un avant-cercle ​au facilitateur,​ et sera un soutien tout au long du processus. Le facilitateur pourra se confier à lui en cas de difficulté,​ de blocage, d'​inquiétudes... et pourra le tenir au courant et se nourrir de son regard même en l'​absence de difficulté marquée. Ce travail en binôme permet en plus de partager son expérience et de faciliter la prise d'​autonomie d'un nouveau facilitateur.
  
 Regarder les nombreuses vidéos de Dominic Barter 8-) \\ Regarder les nombreuses vidéos de Dominic Barter 8-) \\
Ligne 164: Ligne 160:
   * Idée fixe au sujet des participants (« un tel est vraiment peu à l’écoute », …)   * Idée fixe au sujet des participants (« un tel est vraiment peu à l’écoute », …)
   * Idée fixe au sujet de l’acte (« c’est inexcusable », …)   * Idée fixe au sujet de l’acte (« c’est inexcusable », …)
-L’avant-cercle aide à transformer ces idées ​fixe en une vision plus fluide de la vie. Il permet d'​être plus disponible à écouter et être en empathie avec les participants au cercle.Il peut être nécessaire que les autres insistent pour que le facilitateur ait son pré-cercle.(dixit Dominic Barter)+L’avant-cercle aide à transformer ces idées ​fixes en une vision plus fluide de la vie. Il permet d'​être plus disponible à écouter et être en empathie avec les participants au cercle.Il peut être nécessaire que les autres insistent pour que le facilitateur ait son pré-cercle.(dixit Dominic Barter)
  
  
gouvernance/cercle_restauratif.1512300450.txt.gz · Dernière modification: 2017/12/03 12:27 par mariehelene